Friday,Oct18, 202408:00 PM
Les Frères Parish et Saroyé au Bisik

Les Frères Parish et Saroyé au Bisik

Bisik (Saint-Benoît)

Display map

Hip-Hop et Rumbaloya au menu : Onde de choc en perspective…

C’est une véritable vague de révolution qui déferlera sur le Bisik le vendredi 18 octobre. Deux groupes à priori sans point commun qui se rejoignent pourtant au cœur de leurs différences et se battent pour faire entendre leurs voix grâce à leurs textes engagés et enragés mais également grâce à leur authenticité unique.

Tout d’abord les frères Parish, venus tout droit de Marseille, ils revisitent le Rap et nous le servent avec un grain de folie unique. Les influences Hip-Hop des années 90’ ne les ont jamais quittés ; à cela ils ajoutent de l’Électro, du Rock ou parfois du Funk ce qui crée un cocktail frais et déjanté. Leurs textes aiguisés ont pour volonté de “casser les codes” afin de toucher leur public et de révéler leur style dans leurs œuvres. À chacune de leurs apparitions ils marquent les esprits avec une énergie folle et débordante qui n’appartient qu’à eux. Êtes-vous prêts pour ce déferlement de good vibes ?

Saroyé, c’est un véritable festin trans-océanique. Grâce au groupe Saroyé le Maloya se réinvente, en s'alliant avec un genre musical issu d’amérique latine, la Rumba Cubaine. Cette prise de risque se caractérise par des rythmes endiablés qui transportent le public vers des horizons jusque-là jamais empruntés. Le leader du groupe Luc Moindranzé, jeune bénédictin installé lot koté la mèr, nous proposera un Maloya chanté en créole ou en espagnol unique et captivant. Dans le sillage ardent du compositeur, percussionniste et chanteur principal, Luc Moindranzé Karioudja, il fallait des fortes têtes, prêtes à encaisser les secousses et à alimenter la flamme ! En guise de bons chœurs, il y a une belle section aussi percussive qu’éruptive. Nicolas Thé se démultiplie sur batterie et accessoires, ouvrant un peu plus l’horizon aux percussionnistes Gaël Nekaa Champion, Ken Malaise et Théo Pagès qui poussent au maximum les possibilités rythmiques d’instruments issus du Maloya et de la Rumba… Des textures, des matières et des vibrations façonnées par l’héritage africain, central dans leurs mélanges ! Dans ces tumultes hypnotiques viennent évoluer les motifs dessinés par la guitare de Luc Yengue Yengue et la baby bass d’Hugo Reydet, accentuant encore la touche transe-africaine et harmonisant l’ensemble de ces saveurs hors des communes mesures. Un métissage fort de sens dans le but de faire rayonner cette nouvelle culture Afro-atlantique à travers le monde.

Laissez-vous emporter par les rythmes des percussions de Saroyé pour une soirée trans-continentale hors du commun le vendredi 18 octobre au Bisik.

License number: 2020-011749 / 2020-011748

Select your prices

Prévente Adhérent
€10.00
0
Prévente Tout Public
€12.00
0
Enfants - de 15 ans
Réservé aux enfants de moins de 15 ans
Free
Réservé aux enfants de moins de 15 ans
0